horizontal rule

MADRIGNE (5)

presentazione del 12 giugno 2014, Istituto Italiano di Cultura di Rabat (Marocco)

sala teatrale del Centre Culturel de l'Agdal, Rabat

Spettacolo con

Maria Candelario Romero, Mia Lecomte, Vera Lucia de Oliveira, Barbara Serdakowski, Jacqueline Spaccini

racconto musicale di Pape Kanouté

aiuto tecnico di Cesare Oliva


Rabat (foto Vera Lúcia)


Jaqueline, Candelaria, Pape, Vera, Mia, Barbara (foto Vera)

Rabat (foto Vera Lúcia)


Jaqueline, Cesare, Barbara (foto Vera Lúcia)


.... , Jaqueline, Vera Lúcia, Barbara, Cesare, Candelaria, Mia, Pape (foto Vera Lúcia)

Meknès (foto Vera Lúcia)


Jaqueline, Mia, Barbara, Vera, Candelaria, Pape (f.Cesare)


Jaqueline, Mia, Barbara, Vera, Candelaria, Pape (f.Cesare)

"Madrigne" (foto Cesare)


Vera, Jaqueline, x, Barbara, Candelaria, Mia, Pape (f.Cesare)


Candelaria, Vera, Mia, Barbara (foto Cesare)

Vera, Candelaria,Mia (foto Cesare)

horizontal rule

Institut Culturel Italien de Rabat (direttrice dott.ssa Fortunato)

les Evénements - Théâtre

jeudi 12 juin 2014, 18h30
Centre Culturel de l'Agdal (direttrice Mme Menaouar) - Rue Amir Abdelkader, Agdal

La «Compagnia delle poete» présente le spectacle "Madrigne", en italien. Un néologisme à mi-chemin entre Madri (mères) et Madrigne (marâtres). La «Compagnia» se compose de poètes (à vrai dire, de poétesses qui ont choisi la version neutre et plus universelle de «poète»), venant de divers pays et continents ; Le lien qui unit ces 22 artistes se produisant sur scène presque toujours en formation réduite est celui d’une histoire individuelle de migrance et de transnationalité. L’idée qui est à la base de la Compagnie dans toutes ses performances est celle d’une sorte d’ «orchestre» harmonisant la poésie de chaque poète qui subit l’influence des différentes traditions linguistiques et culturelles, à l’intérieur de spectacles ou la parole est soutenue et élargie par la multiplicité des langages artistiques.  

(by Claudio Maccherani )